الفلق

Sourate AL-FALAQ / L'AUBE NAISSANTE en français | Sourate 113

AL-FALAQ · 5 versets

Description de la sourate AL-FALAQ / L'AUBE NAISSANTE

La sourate Al Falaq, traduit comme « l’aube naissante », est la 113ème du Saint Coran. Composée de cinq versets, elle a une valeur particulière avec la sourate An Nas, révélée lors du même contexte médinois, et, est l’une des sourates protectrices révélées au prophète Mohamed qui permet d’obtenir des mérites et des bienfaits sublimes recherchés par tous les croyants.

Circonstances de la révélation de la sourate Al Falaq

D’après le recueil de traditions prophétiques de Boukhari, la mère des croyants Aï...

Le saviez-vous ? Vous pouvez afficher de nombreuses fonctionnalités avancées autour de chaque verset en double-cliquant sur ceux-ci.

Au nom d'Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

1 Dis: « Je cherche protection auprès du Seigneur de l'aube naissante,

2 contre le mal des êtres qu'Il a créés,

3 contre le mal de l'obscurité quand elle s'approfondit,

4 contre le mal de celles qui soufflent [les sorcières] sur les nœuds,

5 et contre le mal de l'envieux quand il envie. »

Pour soutenir le développement de Le-Coran.com, notre site de Coran en ligne 100% gratuit depuis plus de 7 années déjà, ainsi que la continuation et le lancement de nouveaux projets humanitaires grâce à la force de notre nombre sur ce site qui réuni chaque jour des milliers de frères et de soeurs à travers le monde, il nous est tous désormais possible de soutenir financièrement Le-Coran.com en cliquant-ici.
Plus de 280.000 personnes visitent le site chaque mois et si seulement 1% d'entre-nous participent de façon ponctuelle ou de façon régulière avec quelques euros par mois pour soutenir le développement de la visibilité de ce site et de ses projets humanitaires, nous pourrons réaliser ensemble de grandes actions sociales en dépensant de nos biens dans le sentier d'Allah.
Ferez-vous parti de cette aventure collective qui nous donne une occasion d'accomplir de bonnes oeuvres ?

"Ceux qui, de nuit et de jour, en secret et ouvertement, dépensent leurs biens (dans les bonnes œuvres), ont leur salaire auprès de leur Seigneur. Ils n'ont rien à craindre et ils ne seront point affligés."

ٱلَّذِينَ يُنفِقُونَ أَمْوَٰلَهُم بِٱلَّيْلِ وَٱلنَّهَارِ سِرًّۭا وَعَلَانِيَةًۭ فَلَهُمْ أَجْرُهُمْ عِندَ رَبِّهِمْ وَلَا خَوْفٌ عَلَيْهِمْ وَلَا هُمْ يَحْزَنُونَ "

(verset 274 dans la sourate 2 LA VACHE / AL-BAQARA)
Barak'Allahu Fik, Qu'Allah vous récompense !
Je souhaite faire parti des contributeurs réguliers ou ponctuels !

En savoir plus