الملك

Sourate AL-MULK / الملك en arabe | Sourate 67

AL-MULK · 30 versets

Description de la sourate AL-MULK / LA ROYAUTÉ

El Mulk, soixante-septième sourate du Saint Coran, dont son nom, en français, La Royauté, ou également, Le Pouvoir, est tiré du premier verset parmi les trente qu'il comporte. C'est une sourate mecquoise aux thèmes et au style propres à cette période. Elle est également appelée La Protectrice, La Salvatrice par rapport aux mérites de sa lecture.

Contexte de la révélation d' El Mulk

Cette sourate est l'une des nombreuses sourates révélées à la Mecque, principalement vers la fin de cette période durant laquelle les mécréants se sont acharnés sur le prophète Mohamed, paix et salut sur lui, et sur les croyants pour les faire vaciller dans leur foi. L'une des caractéristiques de ces sourates est l'insistance du Créateur sur l'ensemble des enseignements islamiques réunis en peu de versets, pour amener les gens à réfléchir et les faire sortir de l'ignorance.

Durant la période mecquoise le peuple mécréant des Qoraïch avait interrogé, maudit et souhaité la destruction du prophète Mohamed, paix et salut sur lui, d'où la réponse à leurs questions dans un des versets à la fin de cette sourate.

Les multiples mérites d' El Mulk

El Mulk est un chapitre du Saint Coran qui comporte beaucoup de bienfaits pour le fidèle. Il est celui que les croyants récitent chaque soir avant de dormir conformément aux enseignements prophétiques en espérant la protection du châtiment de la tombe selon cet hadith (parole prophétique):

D'après Abd Allah Ibn Abbas, le Messager d'Allah faisait allusion à la sourate de la Royauté, El Mulk, en ces termes: Elle est La Protectrice, La Salvatrice, elle délivre le croyant des supplices de la tombe.

El Mulk, La Royauté, intercède également pour le fidèle le Jour du Jugement comme en témoigne ce hadith:

D'après Abu Hurayra, le Messager de Dieu a dit :

«Une certaine sourate du Coran, de trente versets, a intercédé en faveur d'un homme, et il fut pardonné. C'est la sourate La Royauté ( El Mulk )

Elle est l'une des sourates qui plaide pour l'entrée au Paradis de celui qui la lit:

Anas rapporte que le Messager de Dieu -qu'Allah le bénisse et le salue- a dit: «Dans le Coran il y a une sourate qui a plaidé pour son récitateur jusqu'à ce qu'on le fasse entrer au Paradis. Elle est celle-ci «Gloire à Celui qui détient le Pouvoir et qui est tout-puissant» (Rapporté par Tabarani et Al-Hafedh Al-Maqdisi)*

Explications:

La sourate La Royauté, révélée, comme cité plus haut, pendant la période mecquoise, commence par faire mention de La Toute Puissance d'Allah et de Son Autorité sur toute chose. Il, Glorifié soit-Il, le fait de manière remarquable en employant le mot «tabaraka» qui signifie «Béni(Béni soit Celui dans la main de qui est La Royauté )». Il se glorifie Lui-même, affirmant ainsi Sa Toute Puissance. Les bénédictions sont une particularité qui n'a pas à voir seulement avec l'augmentation mais la préservation, la stabilité de ce qui est béni. Avoir les bénédictions c'est non seulement bénéficier de l'augmentation permanente (des biens, de la santé etc...) mais aussi être préservé des troubles et continuer à recevoir dans la durée les résultats issus de cette bénédiction. Il est Le Détenteur de toute chose, Celui qui octroie Ses bénédictions à qui Il veut et Celui qui les appelle sur Lui! Il se loue et gère à Sa guise le Royaume et les créatures qu'Il a créés.

A cette époque de l'histoire de l'Islam où régnait la tyrannie des Qoraïch sur les premiers musulmans, Allah invite l'homme à se rendre compte du contexte dans lequel il vit et évolue, en déclarant être le Maître du Royaume de l'Univers, Le Créateur de la mort et de la vie qu'il a créé pour éprouver les humains et savoir qui d'entre eux font les meilleures œuvres. Non seulement c'est la qualité des œuvres qui est mentionnée et non la quantité, mais dans Sa Grandeur Allah, Glorifié soit-Il, mentionne la mort en premier lieu avant la vie pour nous montrer l'urgence à se souvenir d'elle pour ainsi œuvrer durant notre vie, avec pour seul but, notre rencontre avec notre Créateur.

Les premiers versets de cette sourate sont ainsi un témoignage du Créateur de la vie et de la mort, dans lequel Il s'adresse aux adversaires de Son Autorité, les Qoraïch, qui Le défie et défie le prophète d'Allah, Mohamed, paix et salut sur lui. C'est aussi une source d'émotions pour les croyants qui dans le contexte de la révélation sont intensément persécutés, comme pour leur montrer en premier lieu Sa Loyauté et ainsi les rassurer puisqu'Il a pouvoir sur toute chose.

Dans toute cette sourate est souvent répété «Il est Celui qui...» ou «Celui qui...» car Il nous énumère Ses Pouvoirs, nous rappelle qu'Il est Celui qui donne la dignité et le respect, qu'Il est Pardonneur au-delà de ce que l'on peut imaginer.

Personne n'entrera en Enfer sans avoir reçu de rappel ni être convaincu que l'Enfer est sa destination finale et son séjour éternel. Allah est Le Sage, Le Juste mais aussi Le Pardonneur Suprême. Il absout les pêchés de ceux qui se repentent, s'écartent des interdictions et s'acquittent de leurs obligations en toute humilité, conscients qu'ils devront Le rencontrer.

Il est Celui qui a créé de manière parfaite tout ce que l'on voit autour de soi, sans que l'on puisse trouver de défaut dans la Création. Ce n'est pas juste une création, c'est celle du Rahman (Le Miséricordieux, Le Compatissant), puisqu'Il la mentionne Lui-même comme la création du Miséricordieux, une création empreinte d'amour et de bonté.

En effet, Il nous demande de regarder le ciel, et de le regarder encore. Aucun défaut ne peut être trouvé. Cela nous révèle que le regard que nous portons au monde ne devrait jamais être seulement scientifique ou naturel mais bien spirituel puisqu'Allah nous enjoint à regarder autour de nous et à nous questionner. On peut souligner que la beauté de cette première partie se trouve dans le fait qu'au début de la sourate Allah mentionne Son Pouvoir, la grandeur de Son Royaume, et, à la fin du verset 4 rappelle que le regard de celui qui regarde plusieurs fois reviendra humilié car aucun défaut dans Sa Création ne peut être décelé. Un appel à rester humble sur Terre puisque nous sommes dans Son Royaume.

Ensuite Allah entre dans une description des plus précises du Feu de l'Enfer. Avant cela, Allah nous informe qu'Il a embelli le ciel avec les constellations mais que parmi elles, il y a aussi des météorites qui sont lancées sur ceux qui le défient dans les cieux parmi les diables. Et Il leur a réservé le Feu de l'Enfer comme demeure finale.

Que penser de ceux qui Le défient sur Terre?!

L'Enfer n'est pas décrit de manière personnifiée par souci de style mais plutôt car Allah nous apprend que le Feu est lui aussi vivant. Il fait partie de la création d'Allah. Une création qui reconnaît les infidèles qui y sont jetés et qui se met en colère.

Verset 8: Peu s'en faut que, de rage, il n'éclate (...).

Le Coran nous apprend que des cris d'ânes, ou, des sanglots d'animaux sont entendus par le combustible du Feu, diables et mécréants, lorsqu'ils y seront lancés.

A chaque fois qu'un groupe y sera jeté, il admettra ne pas avoir écouté ni réfléchi sur Terre. C'est la raison de leur présence et la réponse qu'ils donneront aux gardiens de l'Enfer qui les questionneront. Voilà la preuve de la bouche des damnés en Enfer eux-mêmes que les distractions du diable pour nous empêcher d'écouter et de réfléchir sont des pas pour nous éloigner de la voie droite et ainsi nous empêcher de nous rapprocher de notre Seigneur.

Aussi, que l'on cache ou dévoile ce qui est dans nos poitrines, Il connaît parfaitement Sa Création.

Puis Allah nous demande d'observer et de réfléchir à la Terre sur laquelle nous marchons. Qui à part Lui pourrait l'empêcher de nous engloutir? Ou empêcher le ciel de nous anéantir par un ouragan de pierres? Ou encore qui, à part Lui, pourrait nous octroyer notre subsistance si elle nous était enlevée? Personne!

Allah prend ensuite pour exemple l'oiseau dans le ciel pour nous demander d'observer. Il est Clairvoyant sur toute chose et Il est Celui qui a tout créé à la perfection.

Ce sont autant de paraboles et d'exemples pour amener à la réflexion les égarés et les insouciants (mais l'être humain en général en tant que rappel).

Cette sourate est aussi une réponse aux mécréants qui avaient défié le prophète Mohamed, paix et salut sur lui, l'avait maudit et sur qui les mécréants avaient appelé à la destruction, lui et ses compagnons.

Verset 28: Dis: « Que vous en semble ? Qu'Allah me fasse périr ainsi que ceux qui sont avec moi ou qu'Il nous fasse miséricorde, qui protégera alors les mécréants d'un châtiment douloureux ? »

Il est rappelé que le prophète Mohamed, paix et salut sur lui n'est qu'un avertisseur. Son devoir est seulement de nous appeler à la voie droite et nous avertir de la venue du Jour du Jugement alors que seul Le Créateur en connaît la date et l'heure. Aussi, ce que les mécréants réclament avec autant de hâte arrivera tôt ou tard.

En conclusion à la fin cette sourate, Le Créateur de toute chose comme pour interroger le peuple de La Mecque, dont la survie dans cette région désertique dépendait de l'eau (mais aussi nous réveiller tous), demande si cette dernière venait à disparaître enfoncée dans la terre qui saurait la leur ramener?

 

 

*Tasfir Ibn Kathir p314

Le saviez-vous ? Vous pouvez afficher de nombreuses fonctionnalités avancées autour de chaque verset en double-cliquant sur ceux-ci.

بسم الله الرحمن الرحيم

1 تَبَٰرَكَ ٱلَّذِى بِيَدِهِ ٱلْمُلْكُ وَهُوَ عَلَىٰ كُلِّ شَىْءٍۢ قَدِيرٌ

2 ٱلَّذِى خَلَقَ ٱلْمَوْتَ وَٱلْحَيَوٰةَ لِيَبْلُوَكُمْ أَيُّكُمْ أَحْسَنُ عَمَلًۭا ۚ وَهُوَ ٱلْعَزِيزُ ٱلْغَفُورُ

3 ٱلَّذِى خَلَقَ سَبْعَ سَمَٰوَٰتٍۢ طِبَاقًۭا ۖ مَّا تَرَىٰ فِى خَلْقِ ٱلرَّحْمَٰنِ مِن تَفَٰوُتٍۢ ۖ فَٱرْجِعِ ٱلْبَصَرَ هَلْ تَرَىٰ مِن فُطُورٍۢ

4 ثُمَّ ٱرْجِعِ ٱلْبَصَرَ كَرَّتَيْنِ يَنقَلِبْ إِلَيْكَ ٱلْبَصَرُ خَاسِئًۭا وَهُوَ حَسِيرٌۭ

5 وَلَقَدْ زَيَّنَّا ٱلسَّمَآءَ ٱلدُّنْيَا بِمَصَٰبِيحَ وَجَعَلْنَٰهَا رُجُومًۭا لِّلشَّيَٰطِينِ ۖ وَأَعْتَدْنَا لَهُمْ عَذَابَ ٱلسَّعِيرِ

6 وَلِلَّذِينَ كَفَرُوا۟ بِرَبِّهِمْ عَذَابُ جَهَنَّمَ ۖ وَبِئْسَ ٱلْمَصِيرُ

7 إِذَآ أُلْقُوا۟ فِيهَا سَمِعُوا۟ لَهَا شَهِيقًۭا وَهِىَ تَفُورُ

8 تَكَادُ تَمَيَّزُ مِنَ ٱلْغَيْظِ ۖ كُلَّمَآ أُلْقِىَ فِيهَا فَوْجٌۭ سَأَلَهُمْ خَزَنَتُهَآ أَلَمْ يَأْتِكُمْ نَذِيرٌۭ

9 قَالُوا۟ بَلَىٰ قَدْ جَآءَنَا نَذِيرٌۭ فَكَذَّبْنَا وَقُلْنَا مَا نَزَّلَ ٱللَّهُ مِن شَىْءٍ إِنْ أَنتُمْ إِلَّا فِى ضَلَٰلٍۢ كَبِيرٍۢ

10 وَقَالُوا۟ لَوْ كُنَّا نَسْمَعُ أَوْ نَعْقِلُ مَا كُنَّا فِىٓ أَصْحَٰبِ ٱلسَّعِيرِ

11 فَٱعْتَرَفُوا۟ بِذَنۢبِهِمْ فَسُحْقًۭا لِّأَصْحَٰبِ ٱلسَّعِيرِ

12 إِنَّ ٱلَّذِينَ يَخْشَوْنَ رَبَّهُم بِٱلْغَيْبِ لَهُم مَّغْفِرَةٌۭ وَأَجْرٌۭ كَبِيرٌۭ

13 وَأَسِرُّوا۟ قَوْلَكُمْ أَوِ ٱجْهَرُوا۟ بِهِۦٓ ۖ إِنَّهُۥ عَلِيمٌۢ بِذَاتِ ٱلصُّدُورِ

14 أَلَا يَعْلَمُ مَنْ خَلَقَ وَهُوَ ٱللَّطِيفُ ٱلْخَبِيرُ

15 هُوَ ٱلَّذِى جَعَلَ لَكُمُ ٱلْأَرْضَ ذَلُولًۭا فَٱمْشُوا۟ فِى مَنَاكِبِهَا وَكُلُوا۟ مِن رِّزْقِهِۦ ۖ وَإِلَيْهِ ٱلنُّشُورُ

16 ءَأَمِنتُم مَّن فِى ٱلسَّمَآءِ أَن يَخْسِفَ بِكُمُ ٱلْأَرْضَ فَإِذَا هِىَ تَمُورُ

17 أَمْ أَمِنتُم مَّن فِى ٱلسَّمَآءِ أَن يُرْسِلَ عَلَيْكُمْ حَاصِبًۭا ۖ فَسَتَعْلَمُونَ كَيْفَ نَذِيرِ

18 وَلَقَدْ كَذَّبَ ٱلَّذِينَ مِن قَبْلِهِمْ فَكَيْفَ كَانَ نَكِيرِ

19 أَوَلَمْ يَرَوْا۟ إِلَى ٱلطَّيْرِ فَوْقَهُمْ صَٰٓفَّٰتٍۢ وَيَقْبِضْنَ ۚ مَا يُمْسِكُهُنَّ إِلَّا ٱلرَّحْمَٰنُ ۚ إِنَّهُۥ بِكُلِّ شَىْءٍۭ بَصِيرٌ

20 أَمَّنْ هَٰذَا ٱلَّذِى هُوَ جُندٌۭ لَّكُمْ يَنصُرُكُم مِّن دُونِ ٱلرَّحْمَٰنِ ۚ إِنِ ٱلْكَٰفِرُونَ إِلَّا فِى غُرُورٍ

21 أَمَّنْ هَٰذَا ٱلَّذِى يَرْزُقُكُمْ إِنْ أَمْسَكَ رِزْقَهُۥ ۚ بَل لَّجُّوا۟ فِى عُتُوٍّۢ وَنُفُورٍ

22 أَفَمَن يَمْشِى مُكِبًّا عَلَىٰ وَجْهِهِۦٓ أَهْدَىٰٓ أَمَّن يَمْشِى سَوِيًّا عَلَىٰ صِرَٰطٍۢ مُّسْتَقِيمٍۢ

23 قُلْ هُوَ ٱلَّذِىٓ أَنشَأَكُمْ وَجَعَلَ لَكُمُ ٱلسَّمْعَ وَٱلْأَبْصَٰرَ وَٱلْأَفْـِٔدَةَ ۖ قَلِيلًۭا مَّا تَشْكُرُونَ

24 قُلْ هُوَ ٱلَّذِى ذَرَأَكُمْ فِى ٱلْأَرْضِ وَإِلَيْهِ تُحْشَرُونَ

25 وَيَقُولُونَ مَتَىٰ هَٰذَا ٱلْوَعْدُ إِن كُنتُمْ صَٰدِقِينَ

26 قُلْ إِنَّمَا ٱلْعِلْمُ عِندَ ٱللَّهِ وَإِنَّمَآ أَنَا۠ نَذِيرٌۭ مُّبِينٌۭ

27 فَلَمَّا رَأَوْهُ زُلْفَةًۭ سِيٓـَٔتْ وُجُوهُ ٱلَّذِينَ كَفَرُوا۟ وَقِيلَ هَٰذَا ٱلَّذِى كُنتُم بِهِۦ تَدَّعُونَ

28 قُلْ أَرَءَيْتُمْ إِنْ أَهْلَكَنِىَ ٱللَّهُ وَمَن مَّعِىَ أَوْ رَحِمَنَا فَمَن يُجِيرُ ٱلْكَٰفِرِينَ مِنْ عَذَابٍ أَلِيمٍۢ

29 قُلْ هُوَ ٱلرَّحْمَٰنُ ءَامَنَّا بِهِۦ وَعَلَيْهِ تَوَكَّلْنَا ۖ فَسَتَعْلَمُونَ مَنْ هُوَ فِى ضَلَٰلٍۢ مُّبِينٍۢ

30 قُلْ أَرَءَيْتُمْ إِنْ أَصْبَحَ مَآؤُكُمْ غَوْرًۭا فَمَن يَأْتِيكُم بِمَآءٍۢ مَّعِينٍۭ

Pour soutenir le développement de Le-Coran.com, notre site de Coran en ligne 100% gratuit depuis plus de 7 années déjà, ainsi que la continuation et le lancement de nouveaux projets humanitaires grâce à la force de notre nombre sur ce site qui réuni chaque jour des milliers de frères et de soeurs à travers le monde, il nous est tous désormais possible de soutenir financièrement Le-Coran.com en cliquant-ici.
Plus de 280.000 personnes visitent le site chaque mois et si seulement 1% d'entre-nous participent de façon ponctuelle ou de façon régulière avec quelques euros par mois pour soutenir le développement de la visibilité de ce site et de ses projets humanitaires, nous pourrons réaliser ensemble de grandes actions sociales en dépensant de nos biens dans le sentier d'Allah.
Ferez-vous parti de cette aventure collective qui nous donne une occasion d'accomplir de bonnes oeuvres ?

"Ceux qui, de nuit et de jour, en secret et ouvertement, dépensent leurs biens (dans les bonnes œuvres), ont leur salaire auprès de leur Seigneur. Ils n'ont rien à craindre et ils ne seront point affligés."

ٱلَّذِينَ يُنفِقُونَ أَمْوَٰلَهُم بِٱلَّيْلِ وَٱلنَّهَارِ سِرًّۭا وَعَلَانِيَةًۭ فَلَهُمْ أَجْرُهُمْ عِندَ رَبِّهِمْ وَلَا خَوْفٌ عَلَيْهِمْ وَلَا هُمْ يَحْزَنُونَ "

(verset 274 dans la sourate 2 LA VACHE / AL-BAQARA)
Barak'Allahu Fik, Qu'Allah vous récompense !
Je souhaite faire parti des contributeurs réguliers ou ponctuels !

En savoir plus